Oreophoetes Peruana

Origine

 Comme sont nom l’indique: Pérou


Taille

Ils mesurent entre 6 et 7 cm environ. Les mâles sont un peu plus petits que les femelles.

La femelle

Le mâle


Mâtez ses antennes! Elles sont juste énormes!!!

Au diable la parthénogenèse chez cette espèce!

-« A deux, c’est quand-même mieux, non? »

Condition de maintien

  • Un terra ou bac (aquarium) de min 300 x 300 x 300 mm avec un grillage sur le dessus (moustiquaire).

  • Un vase remplie d’eau pour y accueillir les fougères que l’on renouvellera régulièrement (1x/semaine env.)

  • Température conseillée entre 22° et 25 °C,  cependant j’élevais les miens à température ambiante (20°).

  • Hygrométrie: env. 80% d’humidité. Pour ce faire vaporisez les fougères et les insectes au grand minimum une fois par jour.

  • Éclairage: la lumière ambiante, pas trop loin d’une fenêtre suffit.
  • Substrat: tout ce que vous voudrez! Esthétiquement, préférez les éclats de hêtre. Pratiquement: du papier ménage; on pourra ainsi récolter les oeufs beaucoup plus facilement.

  • On peut les manipuler sans problème, ils ne sont pas très délicats.


Nourriture:

fougère exclusivement!

Mais attention aux pesticides des plantes achetées dans le commerce… Je vous conseille de nettoyer la plante au complet, et de changer la terre. Attendez 2 mois environ avant de les donner en pâtures aux monstres. Vous « pouvez » également aller en chercher en forêt… cependant je dois vous rappeler que toutes ou presque toutes les fougères que l’on a en Suisse sont protégées… alors préférez les fougères du jardin de la voisine ou faites en pousser chez vous! C’est très jolie en plus.

Je dois vous avouer qu’au départ, j’ai bien eu de la peine à garder mes fougères en vie durant plus d’un mois… il faut savoir qu’une fougère s’arrose,… non… s’inonde une fois pas semaine! Mettez là dans votre douche et détrempez la, attendez que tout le surplus d’eau se soit écoulé avant de la réinstaller à sa place habituelle. Ne la placez pas en pleine lumière.

Il est difficile de se fournir en fougères l’hiver. Il m’est arrivé de gratter la neige pour en trouver… Pour remédier à ce problème, on peut placer quelques feuilles dans un sac en plastique, puis hop au congèle! Les phasmes s’en contenteront quelques temps, mais je ne pense pas qu’ils puissent se passer de fougères fraîches. De plus, les congelées se fanent beaucoup plus vite.

Reproduction:

Elle est facile! Récupérez les oothèques (« oeufs durs », brun,env 2 mm…), placez-les dans un bocal avec sur un fond de vermiculite humide entre 22 et 25 degrés, et attendez, attendez, attendez… au bout de 3 à 4 mois… le miracle de la nature, comme l’appelle certain!

Les bébés sont noirs et oranges tout comme leur môman. Les mâles obtiendront leur belle couleur rouge qu’à leur dernière mue, c’est à dire au bout de trois à quatre mois.

Le couple… en train de… de se livrer à la propagation de la race!

han-han

Toxicité

Ils sécrètent un liquide repoussant par les articulations des pattes pour se défendre. Cette substance, la quinoline, n’était jusque là connue que d’origine végétale! elle irrite la majorité des insectes et des oiseaux, mais n’a pas l’air de faire effet sur l’homme…. hum hum…. ouais d’accord…un repoussant secrété par les pattes…c’est bizarre! Mais finalement en y réfléchissant plus amplement c’est comme quand mon coloc me dit: -« Passe-moi la télécommande ou j’enlève mes godasses! »…

Bon revenons aux phasmes. Ce phénomène de défense, je ne l’ai jamais observé. D’ailleurs, l’élevage de ses insectes ne dégage aucune odeur. Cette toxicité vient, je suppose, de leur alimentation. La fougère est dangereuse, voire mortelle, pour les insectes qui en seraient gourmands.

Mon avis

Leurs couleurs vives, leur résistance et leur facilité à reproduire, en font une espèce très ludique à maintenir et à observer. C’est l’une des espèces idéale pour débuter. seul bémol: la difficulté de trouver leur nourriture tout au long de l’année.