Sungaya inexpectata Lowland (Bataan)

sungayaInexpectaBIGP1080573_2016

↑Une femelles adultes porte un mâle sur son dos. Ce dernier est également adulte bien que plus petit.

sungaya_inexpectaP1090434

Longévité

Mes deux premières femelles, achetées adultes en mars 2012, sont actuellement toujours de ce monde! (janv.2013) Le mâle est mort il y a plusieurs mois.

Sungaya_InexpectataP1090781

Provenance

Philippines

Il y a deux formes de Sungaya inexpectata: Highland et Lowland (ou Bataan – province – ). Cette dernière, dont il s’agit ici, est bien plus colorée et moins courante en terrariophilie.

SungayaInexpectataLowlandP1070287

Maintien

L’élevage de ces phasmes est très simple car il est vraiment très résistant! Ils acceptent ronces, muriers, chêne, eucalyptus, lierre, hêtre, châtaignier, …Ils peuvent également se satisfaire de feuilles un peu sèches durant quelques jours; donc cela laisse à l’éleveur un peu de temps avant de courir en forêt! Il n’est pas rare qu’ils mangent leur mue.

La température doit se situer entre 20 et 28°. Il n’est cependant pas nécessaire de chauffer si la température ambiant ne descend pas en dessous de 20.

Ce phasme n’a pas besoin de beaucoup de place. Un terrarium cubique de 30 cm de coté est largement suffisant. On peut installer une paroi en jute ou en faux rocher décorative pour lui procurer de quoi s’agripper.

Comme tous le phasmes à ma connaissance, ils apprécient l’humidité: une  pulvérisations par jour lui seront nécessaire pour muer correctement. Cependant, ils ne sont pas fragiles, et des périodes plus sèches ne leur poseront pas de problème.

SungayaInexpectataP1090686

« -T’occupe je suis une brindille! »

Sungaya_inexpextaP1080009

Reproduction

L’abdomen recourbé, le mâle transmet ses spermatozoïdes à sa dulcinée!

SungayaInexpectCopulationP1080640

La femelle pond soigneusement ses oeufs dans le sol, contrairement à certains phasmes qui les laissent simplement tomber au sol. Il faut donc leur fournir un récipient contenant un substrat meuble, par exemple de la tourbe. On ramassera les oeufs et les déposera dans un bocal contenant un peu de vermiculite (ou autre) humide à environ 25°. L’éclosion a lieu 4 à 5 mois après la ponte. Les Sungaya sont des insectes très prolifiques.

Comme beaucoup d’autres phasmes, ils se reproduisent par parthénogenèse: Si la femelle n’est pas fécondée par un mâle, les oeufs ne donneront uniquement des femelles.

sungaya_ponteP1070661

↑L’abdomen recourbé contre le bas, la femelle pond dans le sol dans le bac prévu à cet effet.

Ci-dessous: les oeufs collectés. Ceux-ci seront déposés dans un bocal sur de la vermiculite humide, le tout placé sur une source de chaleur d’environ 25°.

sungayaeggsP1070720

SungayaInexpectataEggsP1090715

L1

A la naissance, les larves de Sungaya mesurent déjà prêt de 2 cm! 2cm dans un oeuf de 4mm!!! Il faut y ranger tout ça! Ils sont donc déjà bien résistant! On observe des individus plus ou moins lignés.

SungayaInexpextaL1_P1080552

sungayainexpectaP1080427

SungayaInexpextaL1_P1080547

petit bain de soleil!

Sungaya_inexpectaP1080038

Sungaya_inexpectaP1080040

 

Textes, animaux, photos: gentilcopain

Dernière mise à jour: 24.02.16